Bio et eau

L’agriculture biologique, qui n’a pas recours aux produits phytosanitaires de synthèse et qui, par ses pratiques, a moins d’impact en termes de pollution aux nitrates, est une solution majeure et durable pour préserver la ressource en eau. 

Depuis plus de 10 ans, le réseau FNAB est engagé auprès des acteurs de l’eau à tous les échelons (instances nationales, Comités de Bassin, démarches « captages »…) pour participer à reconquérir la qualité de l’eau via l’évolution des pratiques et des systèmes agricoles.

Selon le rapport ITAB-INRA pour le Ministère de l’Agriculture, « Quantifier et chiffrer économiquement les externalités de l’agriculture biologique ? » (2016), qui se base sur de précédents travaux : « Plusieurs études concordent sur le fait que la quantité de nitrates lixiviés peut être réduite de 35 à 65% en bio (Stolze et al., 2000 ; Benoit et al., 2014) ».

La synthèse plus récente réalisée par l’ISARA décrypte ces éléments plus en détails.

Pour plus d’informations, consultez les articles ci-dessous.

L’appel à candidatures «Dialogue territorial & protection des captages d’eau potable» est ouvert jusqu’au 31 octobre 2020 !
Eau de Paris a créé son propre régime régime d’aide notifié afin de rémunérer les pratiques agricoles qui protègent la ressource en eau.
Trois recommandations pour favoriser la bio au service de la qualité de la ressource en eau dans les politiques publiques
Idées et retours d’expériences pour accompagner le développement de l’agriculture biologique au service de l’eau

Le réseau FNAB vous accompagne

Le réseau FNAB est présent dans toute la France métropolitaine et accompagne déjà plus de 300 collectivités locales dans le développement de l’agriculture et l’alimentation bio. Contactez-nous !

Restez informé !

La newsletter mensuelle « Territoires bio » rassemble chaque mois de nouvelles actualités, outils et retours d’expériences de collectivités locales engagées.

Veuillez renseigner votre adresse e-mail pour vous abonner à la newsletter.