Financer son projet bio territorial

Le lancement d’une dynamique locale de développement de l’agriculture biologique peut nécessiter des moyens financiers dont ne disposent pas chaque territoire. Différents acteurs peuvent soutenir financièrement de telles démarches.

  • Les Régions : en charge de la mise en oeuvre d’une partie de la politique agricole, ils définissent dans leurs Programmes de Développement Ruraux Régionaux (PDRR) leurs priorités et les enveloppes financières dédiées. Plusieurs régionaux portent des Programmes régionaux de développement de la bio (Hauts-de-France, Centre Val de Loire, Pays de la Loire, Ile-de-France…) ou des programmes ambitieux de sortie des pesticides en agriculture (Nouvelle-Aquitaine, Bretagne…) et peuvent disposer de moyens financiers mobilisables. 
  • Les Agences de l’Eau : dans les zones prioritaires en termes de protection de l’eau et de la biodiversité, les Agences de l’Eau soutiennent l’action des collectivités locales et des agriculteurs, organisations professionnelles et entreprises bio. Des appels à projets sont lancés régulièrement.
  • Les Départements : certains d’entre eux (Val-de-Marne, Finistère, Landes…) sont particulièrement engagés en faveur de la transition agricole et soutiennent les dynamiques locales de développement de l’agriculture biologique.
 
  • Les Ministères de l’Agriculture (MAA) et de l’Ecologie (MTES) et leurs déclinaisons régionales (DRAAF, DREAL) : Appels à projet Ecophyto, Plan National de l’Alimentation (PNA)…

 

  • L’Agence Bio, qui gère la mobilisation du Fonds Avenir Bio en faveur du développement des filières bio à hauteur de 8 millions d’euros par an.
  • Différentes fondations soutiennent également les projets de transition agricole et alimentaire : Carasso, Yves Rocher…
 

Les Ministères de la Transition Ecologique et Solidaire (MTES) et celui de la Cohésion des Territoires ont lancé en 2018 la plateforme « Aides Territoires » pour faciliter la recherche d’aides publiques pour les projets territoriaux.

L’ADEME dispose également d’un portail dédié à la recherche de financements publics, à destination des porteurs de projets de transition écologiques, qu’ils soient des collectivités locales, des entreprises ou des particuliers.

Au-delà de ces quelques organisations, de nombreux acteurs publics, privés et citoyens, soutiennent parfois des dynamiques locales de transition agricole et alimentaire, ou pourraient demain s’y inscrire.

Vous connaissez d’autres dispositifs ou acteurs à même de soutenir des démarches locales de développement de la bio ? Faites-nous en part (territoiresbio@fnab.org) et nous les rajouterons à cette liste.

8 millions d’euros par an au service du développement des filières bio
Le réseau national des plans alimentaires territoriaux (RnPAT) a produit un guide sur le sujet

Restez informé !

La newsletter mensuelle « Territoires bio » rassemble chaque mois de nouvelles actualités, outils et retours d’expériences de collectivités locales engagées.

Veuillez renseigner votre adresse e-mail pour vous abonner à la newsletter.

Inscrivez-vous a notre newsletter !