Territoires Bio Pilotes : la parole à Delphine Bonamy (Nantes Métropole)

Témoignage d’élue | Avec son Projet Alimentaire de Territoire ambitieux, Nantes Métropole souhaite soutenir et initier un modèle agricole et alimentaire durable, contribuant à la transition écologique, et accessible à toutes et tous.

Présentez-vous, vos mandats au sein de Nantes Métropole, votre "origine professionnelle"

Delphine Bonamy, je suis en charge de l’agriculture, de l’alimentation et des forêts à la Métropole de Nantes. Professionnellement, je suis vidéaste urbaniste.

Quels sont vos objectifs, vos ambitions en matière de transition agricole et alimentaire sur votre territoire ?

Notre objectif est d'atteindre 50% de bio sur le territoire en surface et en nombre d'exploitation.

L’objectif est de soutenir et d’initier un modèle agricole et alimentaire durable, contribuant à la transition écologique, et accessible à toutes et tous. Il s’agit de soutenir la production agricole paysanne et bio, ainsi que les acteurs de l’alimentation durable, qui sont largement moins aidés que l’agriculture conventionnelle et l’agro-industrie. Notre objectif est d’atteindre 50% de bio sur le territoire en surfaces et en nombre d’exploitations (nous sommes aujourd’hui à 25%). Nous y travaillons notamment par différents modes d’action :

  • Préserver les élevages en système herbager pâturant
  • Encourager la diversification de la filière élevage en polyculture élevage notamment pour produire des légumineuses
  • Favoriser les transmissions par des acquisitions foncières de la collectivité,
  • Aider à l’installation des porteurs de projets en bio ou en conversion,
  • Encourager les conversions et soutenir les actions pratiques en faveur de l’agroécologie,
  • Faire le lien entre producteurs locaux et consommation locale pour la restauration collective et les restaurateurs privés,
  • Augmenter la résilience alimentaire à travers un travail de planification agricole et alimentaire,
  • Mettre en œuvre une démarche de démocratie alimentaire en expérimentant une caisse commune alimentaire et en intégrant les citoyens dans nos actions,
  • Sensibiliser les habitants,
  • Décliner le Projet Alimentaire Territorial (PAT) à l’école.

Comment se traduisent concrètement ces ambitions dans les documents de politiques publiques (délibérations, textes cadres, divers outils de planification) ?

Nous mettons en œuvre le PAT voté en 2019. Il a été évalué par le CMAA (Conseil Métropolitain de l’Agriculture et de l’Alimentation) et la collectivité a intégré leurs recommandations pour élaborer sa politique publique agriculture et alimentation. Votée en octobre 2023 à l’unanimité des 24 communes, c’est la feuille de route pour poursuivre la mise en œuvre du PAT. Il intègre une stratégie foncière agricole, marquant la volonté de la collectivité d’agir au travers d’outils fonciers engagés. C’est d’ailleurs un des leviers mis en avant par la Déclaration de Nantes, remise au Ministre de l’Agriculture au Salon de l’Agriculture en 2023, suite aux Assises territoriales de la transition agroécologique et de l’alimentaire durable, et signée par plusieurs collectivités (représentant plus de 9 millions de citoyens).

Notre PAT marque la volonté de la collectivité d'agir au travers d'outils fonciers engagés.

Décrivez 3 actions phare/emblématiques que vous portez en faveur du développement de l'agriculture biologique sur votre territoire

Installation

  • ACCOMPAGNEMENT

Nous avons un dispositif multi-partenarial d’accompagnement à l’installation qui réunit Nantes Métropole, CAP44, le GAB44, la Chambre d’Agriculture, Terre de Liens et la Safer. Nous accompagnons les porteurs de projets agricoles à vocation alimentaire en bio sur le territoire selon les spécificités de chaque partenaire agricole, et suivons collectivement leurs installations.

  • AIDES

Nous aidons les nouveaux installés en production alimentaire bio ou en conversion et proposons des aides aux investissements pouvant aller jusqu’à 15 000€. Ces aides sont ciblées sur les investissement liés à l’installation, au développement de la vente en directe, à un accueil pédagogique,…

L'enjeu des transmissions des fermes est central, nous proposons d'intervenir à l'acquisition pour les pérenniser.

Foncier

Nous avons une enveloppe d’1,5 millions d’euros pour acquérir du foncier agricole bâti et non-bâti pour faciliter la transmission de fermes. Notre stratégie foncière agricole s’est dotée d’outils pour renforcer l’intervention de la métropole à court, moyen et long terme sur des enjeux prioritaires spatialisés. L’enjeu des transmissions des fermes est central, nous proposons d’intervenir à l’acquisition pour les pérenniser.

Restauration collective

Nous accompagnons les restaurations scolaires des communes de la Métropole pour qu’elles puissent se fournir en produits locaux bio et de saison. Avec le GAB44 et grâce au travail de planification, l’objectif est de travailler avec les communes volontaires à relocaliser au maximum les approvisionnements des cantines par une mise en lien entre producteurs et professionnels de la restauration collective.

Qu'est-ce qui a motivé votre adhésion au réseau des Territoires Bio Pilotes ? Qu'est ce que cela vous apporte ? Quelles sont vos attentes ?

Participer à un groupe d’échanges élus/agents pour partager les bonnes expériences, monter en compétence pour soutenir la filière bio et atteindre nos objectifs d’augmentation des surfaces et exploitations en bio, ainsi que le pourcentage d’aliments bio dans les cantines.

C’est important de prendre le temps des échanges, de faire des visites qui montrent des projets variés, à différentes échelles, avec des motivations plurielles des acteurs. Pour repartir avec des idées d’actions qui pourraient soutenir la filière bio. C’est important de faire réseau.

Ceci peut aussi vous intéresser

Cantine bio FNAB

Le bio dans les cantines : où en sommes-nous ?

Se fondant sur les télédéclarations des restaurants collectifs sur la plateforme gouvernementale Ma Cantine, l’administration a publié en mars 2024 son rapport sur la mise en œuvre de la loi EGAlim et le suivi des approvisionnements durables et de qualité de la restauration collective.

Restez informé·e !

La newsletter mensuelle « Territoires bio » rassemble chaque mois de nouvelles actualités, outils et retours d’expériences de collectivités locales engagées.

Veuillez renseigner votre adresse e-mail pour vous abonner à la newsletter.

Inscrivez-vous a notre newsletter !