Installation agricole à Ouessant : ça bouge !

Après l’installation d’un maraîcher au printemps 2019, la Commune d’Ouessant permet la concrétisation de deux projets en élevage en 2020. Depuis 2015, la Commune s’est engagée dans une démarche volontariste visant à développer l’agriculture sur l’île pour répondre à des enjeux économiques et environnementaux.

Depuis 2015, la Commune d’Ouessant s’est engagée avec l’appui du Parc naturel régional d’Armorique dans une démarche volontariste visant à développer l’agriculture sur l’île pour répondre à des enjeux économiques et environnementaux.

Après deux appels à candidatures, un maraîcher s’est installé au printemps dernier à Ouessant. Pour poursuivre le développement agricole et assurer la gestion des espaces ouverts de l’île, la commune a lancé en 2019 un appel à candidatures dédié à l’élevage.

La Commune a concentré sa recherche sur des systèmes laitiers en agriculture biologique avec transformation fermière et distribution en circuits-courts. L’appel à candidatures a recueilli 13 projets. 4 candidatures ont été ainsi présélectionnées et reçues en octobre dernier par un jury, composé d’élus de la Commune d’Ouessant, et des représentants du Parc naturel régional d’Armorique, du Conservatoire du littoral et du Groupement des Agriculteurs Biologiques du Finistère.

2 candidatures ont ainsi été retenues, considérées comme complémentaires par leurs productions, et permettant d’envisager la mutualisation de moyens de production (laboratoire de transformation notamment) :

  • Un projet d’élevage ovin laitier avec transformation fromagère avec brebis de race Manech noire (race du pays Basque), porté par Charlène (en photo), habitante d’Ouessant et en cours de formation agricole ;
 
  • Un projet d’élevage bovin laitier avec transformation lait, crème et fromages avec vaches de race jersiaise, porté par Marie et Thomas, actuellement installés en GAEC dans la Drôme.

L’installation de l’élevage bovin pourrait se concrétiser au deuxième semestre 2020 et celui de l’élevage ovin dès le début de l’année 2020. Les productions laitières et fromagères ne commenceraient pas avant le printemps 2021.

En parallèle, la Commune s’est engagée sur un projet de construction de bâtiment agricole qui devrait voir le jour au premier semestre 2020 et sur celui de locaux dédiés à la transformation et la vente prévus pour le printemps 2021.

(Article repris de Symbiose, Le Mensuel des Agrobiologistes de Bretagne – n°255 – Avril 2020)

Ceci peut aussi vous intéresser

Quelle restauration collective durable pour l’Europe ?

Les 4 et 5 février 2020, la FNAB et Bio Occitanie représentaient la France parmi les 17 organisations venant de 12 pays différents à participer à une table ronde sur le thème de la restauration collective durable dans le cadre du projet européen H2020 BOND.

Restez informé !

La newsletter mensuelle « Territoires bio » rassemble chaque mois de nouvelles actualités, outils et retours d’expériences de collectivités locales engagées.

Veuillez renseigner votre adresse e-mail pour vous abonner à la newsletter.

Inscrivez-vous a notre newsletter !