« Pour une transition agroécologique par l’échange et le partage » nouvel appel à projets de la Fondation Carasso

Les communautés de communes et les collectivités territoriales (hors Métropole, Département et Région) peuvent candidater jusqu’au 31 mai 2020 pour financer leurs projets de transition agricole et alimentaire.

Partages et échanges comme leviers de la transition agroécologique

Cette année, pour soutenir la transition agroécologique, la Fondation Daniel et Nina Carasso s’associe avec la FADEAR, le Réseau CIVAM, la FNCUMA et le réseau TRAME. Ces organisations publient un Appel à Projets qui vise à soutenir les échanges d’expériences entre des collectifs d’agriculteurs issus de trajectoires de développement différentes. Dans cette logique, l’objectif est de regrouper des producteurs qui n’ont pas l’habitude d’échanger entre eux et qui souhaitent s’enrichir de leurs pratiques agroécologiques respectives.

Ces collectifs pourront être formels ou informels et faire partie de réseaux locaux/nationaux ou non.

Une diversité de systèmes à construire par les producteurs eux-mêmes

Dans cet appel à projet, la Fondation Carasso souhaite mettre à l’honneur les projets agroécologiques adaptés aux problématiques locales du territoire. Fini les solutions standardisées : chaque contexte écosystémique et socio-économique appel des solutions appropriées. En conséquence, les projets soutenus permettront aux producteurs d’échanger sur leurs démarches de développement, leurs motivations et leur fonctionnement. Ces échanges doivent permettre la diffusion de savoirs empiriques, techniques et de pratiques agroécologiques adaptées localement. Ils peuvent aussi associer d’autres acteurs du territoire pour questionner le rôle des agriculteurs pour ses habitants.

Les collectivités peuvent jouer un rôle central dans la mise en place de dynamiques agricoles collectives

S’il n’y a pas encore de dynamique collective agricole structurée sur votre territoire, pas de panique. Cet appel à projets peut être l’occasion d’en faire émerger ou d’en consolider une. Dans ce cas, il sera du ressort de la collectivité territoriale ou de la communauté de commune de porter et mettre en œuvre le projet.

 

Le financement demandé à la Fondation Carasso ne peut pas dépasser 30 000€/an sur 3 ans (soit un maximum de 90 000€). Un cofinancement est attendu afin que la Fondation n’apporte pas plus de 67% des fonds nécessaires à la réalisation du projet.  

Retrouvez plus de détails sur cet appel à projet ainsi que la note de cadrage sur le site de la Fondation Carasso

Si vous souhaitez associer les agriculteurs bio de votre territoire à un projet de ce type, vous pouvez trouver le bon interlocuteur sur notre page contact.

Ceci peut aussi vous intéresser

Restez informé !

La newsletter mensuelle « Territoires bio » rassemble chaque mois de nouvelles actualités, outils et retours d’expériences de collectivités locales engagées.

Veuillez renseigner votre adresse e-mail pour vous abonner à la newsletter.

Inscrivez-vous a notre newsletter !