La « bio fidélité » récompensée dans le Morbihan

Zoom sur l’initiative de carte de fidélité pour faire connaître les points de vente bio et locaux du territoire et stimuler la consommation.

En partenariat avec Golfe du Morbihan Vannes agglomération (GMVA), le groupement des agriculteurs biologiques du Morbihan (GAB 56) a lancé en novembre 2023 une carte de fidélité pour faire connaître les points de vente bio et locaux du territoire et stimuler la consommation.

L’établissement public de coopération intercommunale (EPCI) Golfe du Morbihan Vannes agglomération englobe les territoires de Vannes, Sarzeau, Grand-Champ et Elven. Il concentre près d’une cinquantaine de points de vente bio et locaux (marchés, magasins de producteurs, AMAP, vente à la ferme ou chez le transformateur, boutiques spécialisées, restaurants), rendant le principe d’une carte de fidélité particulièrement intéressant.

Chaque point de vente s’est engagé à offrir un panier garni de produits bio d’une valeur de 20 €. L’intercommunalité a quant à elle soutenu financièrement le GAB 56 pour qu’il élabore la carte de fidélité, la distribue et communique sur l’opération.

Pour pouvoir participer au tirage au sort permettant de gagner les paniers, les consommateurs devaient faire leurs courses dans quatre points de vente bio locaux différents, ce qu’attestaient les tampons des magasins sur la carte de fidélité mise à disposition dans les points de vente.

Le premier bilan de l’opération est très positif. L’initiative a été très bien perçue par les points de vente, producteurs, transformateurs ou distributeurs. Tous ceux qui ont été contactés ont accepté de participer avec enthousiasme. Les commerçants ont également exprimé leur satisfaction vis-à-vis de la qualité graphique et rédactionnelle des supports (une affiche était fournie aux points de vente en plus des cartes à mettre à disposition des clients) ainsi que vis-à-vis de publications sur les réseaux sociaux, qui valorisaient les territoires par bassins de vie, fédérant ainsi les différentes offres locales de manière lisible et attrayante.

Surtout, 5 500 cartes de fidélité ont été distribuées au cours de l’opération, signe d’un intérêt important de la part du public.

Seul bémol qu’il conviendra de corriger à l’avenir dans une éventuelle nouvelle mouture du projet : la participation a été inégale dans le territoire de l’intercommunalité. Les points de vente urbains ont pu facilement renvoyer leurs clients vers d’autres commerçants dans la ville, nécessairement situés à proximité. A l’inverse, dans les zones rurales ou littorales de l’agglomération, la plus faible concentration de points de vente était fatalement moins attrayante pour les consommateurs.

Les groupements d’agriculture biologique peuvent accompagner les territoires à mettre en œuvre des actions de promotion autour de l’alimentation biologique et de la richesse du tissu économique et agricole bio local. Contactez-les !

Plus d’informations sur ce dispositif auprès du GAB 56.

Ceci peut aussi vous intéresser

Frédéric Schwertz _ irrigation bio

Irriguer en bio : retour d’expériences de producteurs

En agriculture biologique, on irrigue aussi. Quatre paysans du réseau FNAB témoignent de leur utilisation de l’eau sur la ferme et illustrent la recherche d’équilibre portée par l’agriculture biologique : entre sécurisation de la production et sobriété.

Restez informé·e !

La newsletter mensuelle « Territoires bio » rassemble chaque mois de nouvelles actualités, outils et retours d’expériences de collectivités locales engagées.

Veuillez renseigner votre adresse e-mail pour vous abonner à la newsletter.

Inscrivez-vous a notre newsletter !